Comité directeur

Un comité directeur supervise la mise en œuvre de cette initiative. Ses membres proviennent de divers secteurs de l’énergie (géothermique, solaire, éolien et hydroélectrique) et milieux (services publics, éducation, recrutement environnemental, syndical et génie).

Michelle Branigan

Michelle Branigan est Chef de la direction de Ressources humaines, Industrie électrique du Canada. Elle travaille au Conseil depuis 2007, d’abord en qualité de gestionnaire principale de divers projets déterminants, notamment dans les domaines de la recherche sur le marché du travail, la planification de la relève, la gestion du savoir et le projet autochtone de RHIÉC. Michelle a été nommée directrice générale en juillet 2010; elle supervise toutes les activités et la planification stratégique du Conseil.

Michelle enrichit sa fonction de ses vastes connaissances et d’une expérience de plus de 15 années dans la gestion de projets et le développement des ressources humaines. Provenant de l’Irish State Development Agency (Enterprise Ireland) de Dublin, Mme Branigan possède une maîtrise en formation et gestion du rendement de l’Université de Leicester, au Royaume-Uni, et un certificat d’aptitude professionnelle en gestion de projets (Project Management Professional).

^ Haut

Diane Obam Dallaire

Diane Obam Dallaire, gestionnaire de projets auprès de Ressources Humaines, Industrie électrique du Canada, dirige actuellement le projet national de ressources humaines, Avenirs renouvelables. Avenirs renouvelables étudiera les renseignements sur le marché du travail dans le secteur de l’énergie renouvelable, évaluera les effets de la croissance de ce marché et effectuera des recommandations pour faire en sorte que l’industrie de l’énergie renouvelable constitue un élément à part entière des sources d’électricité du Canada.

Dans son emploi précédent, Diane était chargée de la gestion globale d’un projet dont le but consistait à relever les modèles et pratiques exemplaires visant à intégrer les compétences essentielles au sein de la formation et des activités de RH des organisations du secteur des plastiques. Auparavant, Diane avait exercé divers emplois à Washington, en qualité de consultante en relations publiques auprès du Corporate Council on Africa, de gestionnaire de programmes auprès de la Information Technology Association of America et, enfin, de gestionnaire de l’emploi chez Verizon.

Diane se passionne pour les arts et la culture, ainsi que l’engagement communautaire. Elle préside le Business for the Arts-artsScene Ottawa-Gatineau, siège au sein du comité des événements sociaux du Rideau Club, et est membre du Groupe d’étude sur l’Afrique du Conseil international du Canada. Elle possède une maîtrise d’affaires publiques et internationales de l’université d’Ottawa.

^ Haut

Doug Hooper

Doug Hooper est partenaire au sein du Waterfall Group, un groupe spécialiste des politiques liées à l’énergie et au bioraffinage, de la planification stratégique, de l’assistance réglementaire et de l’assistance en développement de projet à des entreprises et associations industrielles dans les secteurs de l’énergie propre et du bioraffinage. Doug a cofondé et a été PDG de la Canadian Bioenergy Corporation de 2005 à 2011. Bioenergy s’est associée à Archer Daniels Midland Company pour mettre sur pied à Lloydminster, en Alberta, le plus important projet de production de biodiesel du Canada. Doug possède 23 années d’expérience dans le développement corporatif et industriel; il a acquis une expertise fondamentale dans la planification stratégique, la finance, les aspects juridiques, ainsi que les politiques et les règlementations gouvernementales.

Il a travaillé dans trois secteurs – les communications sans fil, l’éducation et l’énergie – pour générer des transformations en capitalisant sur des opportunités de marchés émergents.

^ Haut

Jacob Irving

Titulaire d’un baccalauréat en science politique de l’Université d’Ottawa, Jacob Irving possède plus de 10 années d’expérience en tant qu’administrateur d’association et de spécialiste des relations avec les intervenants. Au service de membres présents dans l’ensemble du Canada et travaillant sous l’autorité de son conseil d’administration, M. Irving dirige actuellement l’Association canadienne de l’hydroélectricité (ACH), dont la mission consiste à promouvoir les avantages techniques, économiques, sociaux et environnementaux de l’hydroélectricité.

M. Irving a intégré l’industrie du pétrole et du gaz en Alberta en 2000. Il a abordé au cours de la décennie suivante tous les aspects des relations avec les intervenants pour le compte de plusieurs des plus grandes entreprises du secteur de l’énergie au monde. Plus récemment, M. Irving a été directeur général du Oil Sands Developers Group à Fort McMurray où, dans le cadre de ses fonctions, il a été porte-parole et agent de liaison entre ses différentes entreprises et de nombreux autres intervenants. La carrière de M. Irving s’est surtout orientée vers l’interaction entre les intérêts socioéconomiques et environnementaux, et il cherche à retirer le meilleur du développement énergétique du Canada.

^ Haut

Don Jardine

Don Jardine possède plus de 20 années d’expérience comme éducateur, auprès du Nova Scotia Community College (NSCC), dont il dirige actuellement la chaire en développement et conservation de l’environnement. Don a été responsable du perfectionnement scolaire dans le cadre du projet de conception et de construction du centre du milieu bâti, le Centre for the Built Environment, du NSCC. Il est désormais chargé du perfectionnement professionnel en matière d’apprentissage interdisciplinaire axé sur les projets, de l’éducation environnementale transdisciplinaire, du développement du programme Energy Futures et d’initiatives connexes de l’école des métiers et de la technologie, la School of Trades and Technology.

Don a administré des programmes dans les domaines de la construction, des transports, de la fabrication, de l’horticulture, et de la technologie du génie électronique. Ses différentes fonctions au sein du NSCC l’ont amené à enseigner, à concevoir des programmes d’études et des processus d’agrément de programme, à assurer la liaison avec l’industrie, à faciliter le transfert du personnel et des programmes à de nouveaux établissements, à administrer des budgets et à traiter des relations avec le personnel.

M. Jardine est ingénieur agréé, membre de Engineers Nova Scotia, technologue (honoraire) agréé en ingénierie de TechNova. Il possède un diplôme en formation de l’enseignant de collège communautaire du NSCC, un diplôme en ingénierie de l’enregistrement audio et un certificat en gestion des affaires.

^ Haut

Wesley Johnston

Wesley Johnston est né et a grandi sur l’Île-du-Prince-Édouard. Titulaire d’un diplôme en commerce avec spécialisation en économie de l’Université de l’Î.-P.-É. et d’une maîtrise en études environnementales appliquées de l’Université de Waterloo, Wesley est présentement inscrit au programme de MBA pour cadres de l’Université Queens. Il est arrivé à CanSIA en 2007, dont il dirige la division des politiques et de la recherche, et il continue à travailler avec de nombreux intervenants pour développer et renforcer l’industrie solaire au Canada et à l’étranger.

^ Haut

Ted Kantrowitz (président du comité directeur d’Avenirs renouvelables)

Ted Kantrowitz est vice-président de la Coalition canadienne de l’énergie géothermique (CCÉG). Avant d’intégrer la CCÉG en 2005, M. Kantrowitz travaillait comme consultant en gestion de petites entreprises à Chicago et en développement organisationnel pour le compte du centre pour la technologie verte, le Center for Green Technology, de la ville de Chicago.

M. Kantrowitz s’intéresse de près à l’intégration de la technologie et à l’exergie, notamment en ce qui a trait aux avantages des thermopompes, et a participé à diverses initiatives concernant l’énergie et la durabilité. Présentement président du comité directeur national d’Avenirs renouvelables de Ressources humaines, Industrie électrique du Canada, il a également siégé au sein du comité des normes professionnelles nationales et de l’initiative de l’industrie sur les maisons écoénergitiques à consommation zéro au Canada.

M. Kantrowitz possède un baccalauréat en littérature italienne de l’Université Rutgers, un MBA de l’Université McGill, le titre de LEED a.p., et parle cinq langues.

^ Haut

Willy Kotiuga

M. Willy Kotiuga est directeur principal des réseaux électriques de SNC-Lavalin. En plus de 30 ans, il a travaillé dans le domaine de l’électricité dans plus de 25 pays comme conseiller auprès de divers gouvernements, de compagnies de distribution d’électricité et d’institutions internationales de financement. Il s’est spécialisé dans la planification et la modélisation des systèmes électriques, la gestion de l’offre et de la demande, l’efficacité énergétique, l’évaluation de programmes, la participation du secteur privé, la gestion d’entreprises et de projets, la restructuration institutionnelle et la planification stratégique. Il a conseillé de nombreux gouvernements dans le domaine du développement de politiques pour le secteur de l’électricité des stratégies de croissance durable. Il a de plus mené à bien la restructuration des services d’électricité dans nombre de pays, notamment par le biais de vastes programmes de formation. Outre ses activités de conseil chez SNC-Lavalin, il a été chef de la prévision de la charge dans le département de planification stratégique d’Hydro-Québec et a administré les opérations canadiennes de Xenergy Canada (une entreprise spécialisée dans l’efficacité énergétique). Il est membre fondateur du Leadership Council de l’institut pour l’étude du développement international, Institute for the Study of International Development, de l’Université McGill.

M. Kotiuga possède un baccalauréat et une maîtrise en génie de l’Université Concordia de Montréal et un doctorat en génie électrique de l’Université de Waterloo.

^ Haut

Tom Levy

Tom Levy est ingénieur de profession, agrée dans la province de l’Ontario. Tom a travaillé sept années dans une firme d’expert-conseil de Waterloo et possède une expérience en conseil, acquise au cours de plus de dix années de consultant comme ingénieur en environnement. Tom a d’autre part travaillé comme consultant pour l’industrie de l’énergie éolienne pendant plus de huit années, principalement dans la planification, le développement et les évaluations environnementales.

M. Levy est actuellement gestionnaire des services techniques et publics de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA); en cette qualité, il fournit du soutien technique aux gestionnaires de politiques de CanWEA et fait fonction d’agent de liaison technique entre les membres de CanWEA, les pouvoirs publics et les citoyens.

^ Haut

Owen Mahaffy

Plus de 25 années d’expérience ont amené Owen Mahaffy à occuper des postes à responsabilité au sein du secteur des services d’utilité publique. Il a entamé sa carrière à Ontario Hydro, acquérant une solide connaissance des divers aspects de la planification du réseau d’énergie, de l’entretien et de la gestion des installations; il a en outre dirigé de nombreux projets d’ingénierie portant sur l’automatisation des réseaux de distribution et le renouvellement des biens. Il a dirigé le projet de mise en œuvre des compteurs intelligents et de facturation selon l’heure d’utilisation d’Hydro Ottawa, considéré trois années consécutives par les professionnels et associations de l’industrie comme étant l’un des meilleurs projets d’infrastructure relative aux compteurs avancés d’Amérique du Nord.

Présentement, Owen se spécialise dans le domaine de l’énergie renouvelable, en qualité de directeur de la division production électrique de la firme d’énergie verte affiliée à Hydro Ottawa, Energy Ottawa. Owen a de plus contribué à développer ses connaissances et celles de l’industrie en participant à de nombreux groupes de travail, panels et comités techniques parrainés par des agences et des groupes de défense des intérêts, parmi lesquels l’Association canadienne de l’électricité, l’Electricity Distributors Association, la Commission de l’énergie de l’Ontario, le ministère ontarien de l’Énergie et l’Ontario Waterpower Association.

^ Haut

Melvin Mathison

Melvin Mathison est arrivé au Lakeland College en 1989. Il provient du milieu de l’agriculture, après avoir été agriculteur actif pendant huit ans et avoir travaillé quatre ans dans le financement agricole. Il a enseigné dans le domaine de l’agriculture et de l’environnement, en particulier sur les sols et leur remise en état, jusqu’en 2005. Il élabore actuellement des projets de recherche appliquée pour le personnel et les étudiants.

^ Haut

Elisa Obermann

 Elisa Obermann joined Marine Renewables Canada in 2012 to support and strengthen collaboration in the Atlantic region. She works to provide information and education for communities, businesses and individuals and engages government and other sectors to advance the development of a marine renewable energy industry in Canada that can be globally competitive.


Prior to joining OREG, Elisa worked at Nova Scotia Department of Energy where she focused on renewable energy policy and regulatory development including the province’s Renewable Electricity Plan and marine renewable energy policy. She also spent several years in the private sector, specialized in corporate communications and marketing. Elisa holds a Bachelor of Arts in English and a Masters in Public Administration from Dalhousie University.

^ Haut

 Peter Olders

Peter Olders est directeur de formation provincial au sein de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE)/Construction Council of Ontario. La FIOE représente treize syndicats locaux de la province de l’Ontario, regroupant 14 000 électriciens, travailleurs de la communication et monteurs de lignes. En 2009, La FIOE et l’Electrical Contractors Association of Ontario ont chargé M. Olders d’élaborer un programme de formation dans le domaine du photovoltaïque. En décembre 2011, CSA et NETCO ont annoncé la reconnaissance officielle du programme de formation en énergie solaire PV ECAO/FIOE-CCO, premier programme en Ontario conforme aux exigences de la certification du personnel du secteur de l’énergie solaire.

^ Haut

Michael Paunescu

Michael Paunescuest économiste principal à la direction des ressources en électricité de Ressources naturelles Canada. Il possède une vaste expérience de la réalisation d’analyses économiques et politiques dans les secteurs canadiens de l’énergie renouvelable et de l’électricité. Parmi les projets confiés à Michael depuis 2006 figurent la représentation canadienne au sein du comité exécutif chargé de l’accord de mise en œuvre du déploiement des technologies de l’énergie renouvelable (Implementing Agreement on Renewable Energy Technology Deployment) de l’Agence internationale de l’énergie. À ce titre, il a dirigé des projets internationaux sur, entre autres, les coûts de l’énergie renouvelable, l’énergie renouvelable dans le chauffage et le refroidissement résidentiel, le déploiement de technologies de production d’énergie renouvelable en mer, la gestion des risques liés aux projets et la filière des énergies renouvelables.

M. Paunescuest possède un diplôme en administration des affaires d’HEC Montréal (HEC 2000) et des baccalauréats avec spécialisation en économie de l’Académie des sciences économiques de Bucarest et en droit civil de l’Université de Bucarest.

^ Haut

Daniel St-Onge

Daniel St-Onge a été nommé en novembre 2006 au poste de directeur général, développement des affaires, chez Brookfield Energy Marketing—une filiale de Brookfield Renewable Power. Il est chargé de la mise en valeur des actifs connexes de Brookfields dans le Nord-est, par le biais de montages financiers et de l’optimisation des contrats à long terme. Entre mars 2003 et cette date, il occupait la fonction de directeur général, marketing. Auparavant, M. St-Onge avait travaillé pour le compte du PG&E National Energy Group (“NEG”) à Bethesda, au Maryland, aux É.-U., où il élaborait des stratégies commerciales pour les marchés du gaz naturel et de l’électricité en gros du nord-est du Canada et des États-Unis. Avant de se joindre au NEG, il avait travaillé 8 années chez Hydro-Québec dans diverses fonctions, notamment dans le développement des affaires et la gestion des contrats à long terme passés sur des marchés extérieurs.

M. St-Onge est diplômé en droit de l’Université de Montréal et membre du barreau du Québec depuis 1990.

^ Haut

Gary Thompson (vice-président, comité directeur d’Avenirs renouvelables)

Gary Thompson supervise la planification des réseaux électriques et de la capacité de transport d’électricité dans la division de la gestion des actifs, département de planification de la capacité de Toronto Hydro Electric System Limited. M. Thompson est ingénieur de profession, agrée dans la province de l’Ontario et au Royaume-Uni. Doté de plus de 20 années d’expérience dans le secteur des transports et de la distribution d’électricité, en particulier dans la fabrication, la conception et l’exploitation de matériel et de systèmes. Actuellement vice-président du comité directeur national d’Avenirs renouvelables de Ressources humaines, Industrie électrique du Canada, il est également professeur à temps partiel dans le domaine des systèmes électriques et des systèmes de contrôle industriel au Collège Sheridan. Pendant son temps libre, il s’implique dans des activités communautaires.

M. Thompson possède un MBA.

^ Haut

Grant Trump

Grant Trump est président fondateur et PDG d’ECO Canada, l’Organisation pour les carrières en environnement du Canada, le conseil sectoriel national en environnement. ECO Canada est une société canadienne créée et dirigée par l’industrie, dont la mission consiste à « assurer que le Canada dispose de ressources humaines qualifiées possédant les connaissances et les compétences en matière d’environnement dont le secteur public et le secteur privé ont besoin ».

Grant Trump est d’autre part membre du conseil d’administration de l’Alliance des conseils sectoriels (ACS), dont il est aussi le président sortant. L’ACS coordonne les activités de plus de 30 conseils sectoriels et permet ainsi à ses membres de partager expérience et expertise en vue de trouver des solutions aux défis du marché du travail canadien. Il est membre du comité consultatif de l’Institute for Sustainable Energy, Environment and Economy, administrateur du Canadian Green Chemistry and Engineering Network et membre du comité de formation du PHQ de Carbon Management Canada. Grant Trump est par ailleurs membre de nombreux autres comités et tribunes locaux, provinciaux, nationaux et internationaux.

^ Haut

Shelley Moorhead

De nature pratique et logistique, Shelley est une gestionnaire et planificatrice de projets avisée chez Waterwood Communications. Qu’elle travaille à la mise en œuvre d’une campagne de consultation communautaire pour un projet d’énergie éolienne ou à la planification d’un événement corporatif d’envergure, elle offre une expertise et un sens du détail hors pair. La qualité de son service à la clientèle et sa capacité à respecter les budgets et délais impartis font d’elle un chef de projet recherché. Shelley n’a pas son pareil pour travailler dans un environnement exigeant et stressant où des intérêts divergents sont en jeu. Shelly est une conciliatrice innée et une communicatrice douée.

Mme Moorhead possède un baccalauréat en ars avec spécialisation en communication de l’Université d’Ottawa, ainsi qu’un certificat en communications internationales et relations publiques du collège de Salzbourg, en Autriche.

^ Haut

 

Anita Kolodziejski

Anita est coordinatrice de projet et chargée des relations auprès des organisations associées à l’initiative en matière d’énergie renouvelable, Avenirs renouvelables. Les recherches nationales entreprises dans le cadre de ce projet serviront à élaborer une stratégie proactive de ressources humaines pour l’industrie de l’électricité et de l’énergie renouvelable.

Avant de rejoindre l’équipe de RHIÉC, Anita accomplissait à l’étranger une maîtrise sur les relations internationales et la diaspora politique à l’université Jagiellonian de Cracovie, en Pologne. Anita est d’autre part titulaire d’un baccalauréat avec majeure en sciences politiques et mineure en français de l’université Carleton d’Ottawa, en Ontario, au Canada. Pourvue à la fois d’un sens affiné du détail et d’une capacité à saisir le contexte global, Anita souhaite apporter son expérience et un point de vue complémentaire à l’équipe de RHIÉC.